D'ombre

Ma Part D’ombre

Il est déjà trop tard et moi je n’ me supporte plus

Comment survivre si tard le soir, épuisé et fendu

Moi je n’ trouve plus les mots

Je n’ connais plus les gestes

Bientôt à bout, n’y arrive plus, il faut que ça s’arrête

Montre-moi tes yeux rougis,

Montre-moi comment t’es belle

Montre-moi qu’il n’y a plus rien ici

Qui n’ f’ra jamais l’affaire

Mais ici, oh commence ma part d’ombre

Mais ici, oh commence ma part d’ombre

Moi j’ n’en peux plus, tout ça m’étouffe

Encore un peu et je m’écroule

Pousse-moi un peu tu verras bien

Qu’il n’y a rien d’ tel qu’un lendemain

Et si demain sans rien ni personne

On s’ retrouve perdus sans que ça nous étonne

Mais montre-moi tes yeux rougis,

Montre-moi comment t’es belle

Montre-moi qu’il n’y a plus rien ici

Qui n’ f’ra jamais l’affaire

Mais ici, oh commence ma part d’ombre

Mais ici, oh commence ma part d’ombre

Moi j’ m’enfuis toujours, reste accroché mais à bout

Je crois que je ne sens plus rien

Indifférent jusqu’à la fin

Dis-moi si tu t’arrêtes là si quand je crie tu n’ m’entends pas

En suspens mais demain, plus rien ne me retient

Oh mais montre-moi tes yeux rougis,

Montre-moi comment t’es belle

Montre-moi qu’il n’y a plus rien ici

Qui n’ f’ra jamais l’affaire

Mais ici, oh commence ma part d’ombre

Mais ici, oh commence ma part d’ombre

(on avance toujours sans quitter l’ombre…)

Pour prolonger le plaisir musical :

Voir la vidéo de «Ma Part D’ombre»

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button